Mique Michelle est une artiste muraliste originaire de Field, franco-ontarienne métisse et pas mal badass (pour toi qui ignore c'est où Field). Grâce à l’appui du Collège Boréal, elle créera une murale colorée inspirée de ses racines anishinaabe lors du Up Here 2017. Voici un questionnaire (un peu) nono pour mieux faire sa connaissance. 

Nom : Mique Michelle

Profession : Muraliste, artiste en arts visuels.

Mon âge :  Chu assez vieille pour connaitre le rap solo de Wannabe par coeur, mais assez jeune pour me permettre de porter des sweatshirt de Bieber. 

Geek, Freak, Preppy : Je suis Bougie Trash; donc Bougie dans le sens que j'ai une palette très sophisticated, oh yes oysters and all, I'm well travelled... but I do all of this with my ripped paint pants, my chip on my shoulder and will eat those oysters on a curb in any hood. Ya. That's me Bougietrash!

Sudbury pour moi : C'est la grosse classy ville. Au secondaire, tu savais si un boy c'était un keeper s'il t'emportait à Suds pour un movie. Ça c'était charming! Maintenant, pour moi c'est la capitale artistique de l'Ontario français et bientôt la capitale grassroots d'arts. 

Mon rôle à Up Here : Je vais mettre un gros oiseau sur un mur. Non, honnêtement, mon rôle est de démontrer que les artistes graff viennent de tout partout. Check moi, je viens de Field, une locale! J'espère prendre un oiseau local et transformer le lieu en un endroit qu'on peut se perdre. Je mets beaucoup de responsabilités sur une murale, mais bon!

Avec qui viendras-tu au Up Here cette année : Mon Dad! Y'est awesome! On agit comme des voyous quand on travaille ensemble. Si vous passez, il a grande chance qu'on va être en plein CCR sing along. 

À quoi as-tu le plus hâte ? Lina Pimenta, et l'assiette de hummus et olives au Laughing Buddha. Peut-être voir Chris avec sa tuque orange. De voir le travail des autres artistes. 

À quoi as-tu le moins hâte ? La fin du festival je ne veux pas que ça finisse... je vais être comme la bibitte verte de Juste pour rire, "Maman c'est fini!!!", avec ses larmes pis toute. 

Ton meilleur souvenir à Up Here ? La journée que le premier Up Here (Up Fest) a été annoncé. J'étais comme "Yes! Finalement le reste de la planète va voir comment awesome Suds et les gens qui y sont, SONT." L'architecture à Sudbury est incroyable. C'est definitely un bucket list moment pour moi d'y participer. 

Conseils aux festivaliers : Revenez à Sudbury! Le Up Here c'est un bon goût de Suds, mais il y en a à l'année longue. Mais aussi l'assiette de hummus et olives au Laughing Buddha. 

Crédit : Mique Michelle

Crédit : Mique Michelle

Crédit : Mique Michelle

Crédit : Mique Michelle

...En tous cas, entre toi pis moi, j'lui paye un verre à cette femme colorée si je la croise à Suds ! D'ici là, allons voir sa nouvelle oeuvre (Au coin Ste-Anne/McKenzie/Elgin, là où il y avait la murale des yeux) les 18, 19 et 20 août prochain. 

Photo de couverture:

Par Claudine Gagné